Catégories
The Guitar Division
Bad Santa
Retour aux actualités

Bad Santa

Publié le 27/10/21
Onze ans après Le Livre sans nom, sort Santa Mondega, nouveau roman dingue mettant en scène le Bourbon Kid. Âmes sensibles s’abstenir… 
Ne cherchez pas Santa Mondega sur une carte des Etats-Unis : on la découvre par malchance ou alors parce qu’on est soi-même… une créature du mal. Car, oui, cette ville a la plus forte concentration au mètre carré de vampires, loups-garous et de salopards. C’est là que sévit d’ailleurs le Bourbon Kid, tueur encapuchonné que l’alcool rend dingue, dévoilé il y a plus de dix ans dans Le Livre sans nom un premier roman méchamment rock’n’roll  - y figure un tueur à gage déguisé en Elvis Presley – écrit par un auteur qui préfère garder l’anonymat. Depuis ce bienfaiteur de l’humanité a construit sa propre mythologie, pas loin du film Une Nuit en enfer de la paire Robert Rodriguez/Quentin Tarantino. Vient de paraître chez Sonatine son 7e livre, Santa Mondega où l’on retrouve les piliers de cet univers dingo, le Bourbon Kid et Sanchez Garcia, le patron du bar le Tapioca, un endroit qu’il faut souvent nettoyer de fond en comble tant il est le théâtre de fusillades insensées. On y revient d’ici peu avec une interview exclusive de l’auteur anonyme…

Vincent Brunner

Anonyme Santa Mondega (Sonatine), 496p., 23€, traduit de l’anglais par Cindy Colin Kapen

Vous pourriez également être intéressé par