Catégories
The Guitar Division The Guitar Division

A MOMENT SUSPENDED IN TIME - COLLECTOR

Réf. TGDBNMOMENTFabriqué par : Bonne Note Editions
A MOMENT SUSPENDED IN TIME - COLLECTOR 75,00 €
Ajouter au panier Expédié à partir du 27/02/2024
En stock Expédié à partir du 27/02/2024
Lifestyle Bonne Note Editions - A MOMENT SUSPENDED IN TIME - COLLECTOR - Culture A MOMENT SUSPENDED IN TIME - COLLECTOR 75,00 €
ship Livraison à partir de 10,00 €
Fabrication Produit fabriqué en France
Prendre sur le fait, au beau milieu d’un spectacle d’aveuglement collectif ou derrière la scène, cet entre-deux fragile, ce moment suspendu où l’artiste se révèle à lui même tel qu’il est et non tel qu’on croit le voir.

Ils entrent en scène en écartant d’une main les rideaux de la célébrité, et face à eux, soudain, des milliers de regards impatients que la cérémonie commence… Ils font face au public et aussitôt un masque couvre leur visage, comme une seconde peau. Et pourtant le masque, parfois, se fissure. Une timidité soudaine, un moment de repli, de doute ou de rage. Un retour sur soi fugace et sincère, comme un mot échangé entre l’être et son double. Alors l’humain s’expose et transcende le personnage… 

Cette série de photos procède de cette idée, ou plus justement de cette quête : prendre sur le fait, au beau milieu d’un spectacle d’aveuglement collectif ou derrière la scène, cet entre-deux fragile, ce moment suspendu où l’artiste se révèle à lui même tel qu’il est et non tel qu’on croit le voir.

Le Photographe :
Sur scène, en tournée, en studio, backstage depuis une quinzaine d’années. 
Ces 15 ans lui ont permis de croiser beaucoup de musiciens, de traverser la France, la Belgique, d'atterrir à Londres, à Montréal, de se coucher dans des tour bus en Suisse pour se réveiller en Allemagne, de voyager plus de 100.000 km, de dérusher ses photos avec Björk en peignoir dans sa loge, de manger entre The Hives et Disclosure, faire du quad avec Slipknot, d’être invité dans le plus grand Apple store du monde à Londres pour y faire une conférence, de créer les 9 dernières pochettes d’albums pour Mass Hysteria, le «Monstre ordinaire» de Lofofora, l’album Jazz d’Olivia Ruiz, le premier Bukowski, de shooter Suicidal Tendencies ou Ghost dans des toilettes, de boire des coups en regardant Lemmy jouer au flipper, d’assister à près de 700 concerts , d'être photographe officiel de grands festivals, de tester l’alcool des loges aux Eurocks, au Hellfest, au Sonisphère, au Heavy Montréal, au Main Square, à Garorock, dans des salles minuscules ou très grandes, de faire des photos de fin de concerts avec 50.000 personnes qui lèvent les bras, de boire quelques semi-remorques de bières, de se coucher trop tard et se réveiller trop tôt, de traverser cette frénésie pour y capter quelques moments .

Vous pourriez également être interessé par