Catégories
The Guitar Division The Guitar Division

Guitare Sèche Le Mag numéro 55

Réf. GS 52Fabriqué par : Editions BGO
Guitare Sèche Le Mag numéro 52 8,20 €
Ajouter au panier Expédition prévue sous 3 jours ouvrés
En stock
Lifestyle Editions BGO - Guitare Sèche Le Mag numéro 55 - Culture Guitare Sèche Le Mag numéro 52 8,20 €
Free ship Frais de port offerts sur ce produit !
Fabrication Produit fabriqué en France
La mauvaise réputation guette tout le monde, même lorsque le talent est évident. Pire est, selon certains, l’absence de réputation qui pousse tout le monde à chercher le buzz sur les réseaux sociaux et à s’exposer. Pas facile de comprendre les mécanismes qui mènent de l’anonymat à la reconnaissance, sachant qu’à talent égal, certains réussissent alors que d’autres sont condamnés à rester en-dessous du radar. Brassens n’a pas connu le succès de manière immédiate et ce n’est qu’avec beaucoup de persévérance que son talent a finalement été consacré...

Période
Décembre 2021 / Janvier / Février 2022

Interviews
En Couv' :
DOBRO OMI - UNE ALTERNATIVE SÉRIEUSE
DOSSIER : BRASSENS - UN CENTENAIRE JUVÉNILE
----
NATALIA M. KING - HARD HEADED WOMAN
GWEN CAHUE - DIGRESSIONS GUITARISTIQUES
POKEY LAFARGE - POKEY’S HAPPY HOUR

Pédagogie & Partitions
Shaï Sebbag :
Fingerstyle débutant : « Good Night »
Omaid Paienda
Fingerstyle : travail des percussions
Thomas Hammje
- Blues : « Walking and Looking Blues » (Blind Boy Fuller)
- Morceau complet : « Paris » (Ben Harper)
Dylan Malidor
Irish : « Mc Cloud’s Reel »
François Hégron
Jazz manouche : « Take the A Train »
Benjamin Guillet
Blues / Bluegrass : « Church Street Blues » (Norman Blake / Tony Rice)

Retrouvez les vidéos des partitions sur notre chaine Youtube :
WWW.YOUTUBE.COM/GUITARESECHETV

Dossiers & Rubriques
NEWS
REPORTAGES :
- FESTIVAL DE GUITARE D’ISSOUDUN 2021
- PARIS GUITAR FESTIVAL 2021
ALBUM COLLECTOR : JOHNNY CASH - BEAR’S SONIC JOURNALS LIVE AT THE CAROUSEL BALLROOM, SAN FRANCISCO, 24 AVRIL 1968
DANS LES BACS

Matos & Logiciels
GUIDE D’ACHAT DE NOËL
TOUT POUR S’ÉQUIPER À MOINS DE 1 000 €

La mauvaise réputation guette tout le monde, même lorsque le talent est évident. Pire est, selon certains, l’absence de réputation qui pousse tout le monde à chercher le buzz sur les réseaux sociaux et à s’exposer. Pas facile de comprendre les mécanismes qui mènent de l’anonymat à la reconnaissance, sachant qu’à talent égal, certains réussissent alors que d’autres sont condamnés à rester en-dessous du radar. Brassens n’a pas connu le succès de manière immédiate et ce n’est qu’avec beaucoup de persévérance que son talent a finalement été consacré. L’histoire de Natalia M. King est presque semblable et il lui a fallu une bonne dose de foi pour tenir le cap qui l’a menée du métro parisien à son album actuel, fruit d’une longue évolution professionnelle et personnelle.
Les guitares qui sont considérées comme dignes d’intérêt ne sont pas toujours celles qui le mériteraient. Les modes passant et revenant, les guitares à résonateur ont été longtemps bonnes à garnir les vitrines des Pawn Shop. Le succès revenant à la faveur d’une pochette mythique, seules les guitares Dobro et National originelles ont eu droit de cité pendant longtemps, laissant les reissues des années 80 ou 90 à la traîne. Nous en avons retrouvées deux et avons pu constater que la cote vintage est parfois injuste avec les bons instruments. Tant mieux pour les vrais musiciens, qui ont tout intérêt à garder les collectionneurs loin des trésors cachés des sites d’occasion.
Ce qui compte au final, reconnaissance ou pas, c’est de faire de la musique, sans se poser la question de ce qui est in ou ce qui est out. C’est aussi s’équiper sans se ruiner pour très vite jouer le plus possible, raison d’être de notre guide d’achat que nous avons volontairement bloqué sous la barre psychologique des mille euros.
Et pour commencer à user votre guitare fraîchement acquise, quoi de mieux que nos pages pédago qui vous permettront d’approfondir votre style préféré : blues, folk, finger picking, jazz, manouche (gare aux grilles, comme dirait notre moustachu préféré). Nous saluons d’ailleurs le retour de Shaï Sebbag qui nous offre la partition d’une de ses compositions les plus faciles à jouer.
Très belles fêtes de fin d’année à tous !

La Rédaction

Vous pourriez également être interessé par